Vous êtes à la page : Newsletter > Présence
Présence  Newsletter Présence L Observatoire des Arts de l’Etre

Je voudrais te dire...

Je voudrais te dire que je ne cesserai jamais de rêver. J'aime passionnément m'inventer des mondes où tout est possible, des histoires où seul ce qui mène l'humanité est cette petite flamme en chacune qui fasse que la vie ne passe pas pour rien. Et je me fiche bien de savoir par quelle flamme tu es animée. Ce qui compte pour moi c'est que TU es animée et que ta présence au monde participe à sa beauté.
Ta présence au monde...
Quand oseras-tu ton être tout entier ? Tes frémissements ? Tes maladresses ? Tes hésitations ? Quand oseras-tu nous regarder avec ces yeux et ce sourire qui nous autorisent nous aussi à nos frémissements nos maladresses nos hésitations ?
Quand oseras-tu ?
Quand oseras-tu te montrer fragile et vulnérable, merveilleusement imparfaite parce que sans cesse en mouvements, en transformations, en apprentissages ? Quand oseras-tu enfin te foutre la paix en cessant d'être pour toi cet assassin de l'âme, ce fauteur de troubles, cet "abîmeur" du cœur ?
Quand te choisiras-tu ? 
Et si toi et moi faisions le pari de la joie d'être soi ? Si nous faisions le pari de ce pas formidable qu'est de plonger entièrement, inconditionnellement dans l'existence ? C'est peut-être ça prendre un bain de jouvence : Ne pas chercher une réponse à "c'est quoi le sens de la vie ?" Ne pas chercher sa raison d'être mais simplement suivre cette petite flamme en nous qui nous dit "c'est par là". La suivre sans pourquoi mais avec foi ... et vivre !
Saute dans les flaques d'eau si tu en as envie, sois prudente si c'est ton choix ou prends des risques si ça te met en joie. Va doucement ou va vite, sois dans la norme ou choisis la différence, deviens célèbre si c'est juste pour toi ou sois tout simplement là chez toi et bien avec toi. Et pourquoi pas les deux si tu le veux ? Pourquoi toujours devoir choisir entre ceci et puis cela ? Un autrement ne serait-il pas possible ? Et si nous remplacions le "ou" par le "et" ? Voilà que la face du monde en serait changée non ? Le "et" est pourtant plus proche de ce que nous sommes que le "ou", car nous sommes à la fois l'ombre et la lumière, le sourire et la larme, la force et la fragilité. Nous sommes faits de colère et d'apaisement, de tristesse et de joie et puis ... nous naissons, nous mourrons, nous allons.

A l'Observatoire des Arts de l'Etre ce qui nous fait vibrer c'est le vrai l'authentique, le petit et le fragile ; ce qui tremble et qui frissonne, qui trébuche "c'était prévu" ! Le j'assume Tout !   Alors que tu aies des aspirations artistiques ou non, que tu aies envie d'aller sur scène ou non, que tu aies simplement l'envie de te connaître, te reconnaître (!) et vivre la joie d'être toi, sois la bienvenue.
Tu sais, ce que m'a appris ma petite expérience de vie, c’est qui que nous soyons, nous sommes rarement en paix avec ce que nous sommes. Alors nous nous comparons, nous jugeons, nous haïssons parfois, nous nous rejetons souvent, trop souvent. Nous nous sentons plus grandes plus importantes, ou plus petites plus nulles. Nous nous désaccordons et nous oublions de jouer la mélodie du bonheur.
Tous les stages et quelle que soit leur thématique n'ont pour but que celui-là : Faire la paix avec soi et retrouver le goût de l'intense, oser son être au monde et oser sa présence. Tous sans exception ont avant tout comme axe de travail : Ta présence ; car n'oublie pas que c'est elle qui participe à la beauté du monde.
Chacune de nous est un pétale de rose et le monde est son jardin. 
Le prochain stage est "Entrées et sorties clownesques" mais j'aurais pu tout aussi bien l'appeler "Mon corps mon ami", le lien est ici
Le stage "J'arrête de m'juger" marquera nos derniers pas sur le sol baulois avant nos nouvelles aventures nantaises , le lien  c'est ici
Et puis deux nouveaux stages pour l'été 2019 à l'espace Floréal de Nantes (j'ai hâte !), espace qui contribuera à l'intensité et la présence que je recherche chez chacune d'entre vous. Le premier "Re-création" consistera à apporter une singularité à une petite forme que vous proposerez (encore une fois le propos ici est votre présence et votre singularité ; le vrai l'authentique !) : Le lien c'est ici .
Le second "je me fous la paix"  consistera - et oui  - à se foutre la paix ! Et à oser aller de l'avant, faire un pas puis un pas puis un pas, se mettre au défi, choisir et se choisir, être là pleinement et sans condition. Le lien c'est aussi .
Et pour nous aider à cette "élégance du pas" (pour reprendre une expression de Corneille) : LE CLOWN !
Que puis-je dire d'autre ? Rien, si ce n'est que je fais ici le vœu que chaque homme chaque femme trouve la paix en soi et l'audace de sa présence au monde.
J'aimerais que tu sois du voyage ...

A bientôt
Véronique