Vous êtes à la page : Newsletter > Le charme de la lenteur
Le charme de la lenteur  Newsletter Le charme de la lenteur L Observatoire des Arts de l’Etre

A la lueur d’une bougie un soir d’automne,

 

Les jours sont courts, le ciel est ces temps-ci si bas qu’il me semble parfois s’inviter à ma table. Fort heureusement les feuilles rousses et ocres donnent un peu de couleurs à la pénombre du jour. Les volets de l’Observatoire des Arts de l’Etre sont déjà fermés pour que la chaleur ne s’échappe pas par les petits trous qu’Alice a fait à son dernier passage. Le lapin blanc quant à lui, court après le temps, éperdument. Tout ici est vivant ; de cette flamme vacillante à mes côtés jusqu’aux livres fermés dont les histoires nous invitent au voyage. Il nous faut attendre au coin du feu que l’hiver repose nos terres et nos champs pour qu’à nouveau nous semions des graines de vie. Soyons patientes et savourons le feu dans l’âtre et le pain du mendiant.

Ralentir, savons-nous seulement ce qu’est de ralentir ? Nous qui courons sans cesse vers la reconnaissance, le résultat, nous qui courons loin de nous-même et de la rencontre de l’autre … et loin du présent finalement.

L’Observatoire des Arts de l’Etre vous propose de goûter à nouveau à la magie en vous. Pour cela je vous invite à effleurer, le temps d’un week-end, le charme de la lenteur. Pour quelle raison me direz-vous ? Parce que tout simplement être magicienne est un don, un présent et comment toucher au présent en vivant dans le pas d’après ou celui d’avant ?
  Remettre de la densité et du corps à ce qui est là. Être sur scène c’est beaucoup plus que simplement passer. C’est être là, pleinement là, inconditionnellement là. Le clown EST ou N’EST PAS. Il est d’une exigence à toute épreuve que voulez-vous ! Il ne connaît ni la demi-mesure ni le terne. Il a faim de vie !

Et ici, nous aussi…

 

Magiquement vôtre


Hôte de l’Observatoire des Arts de l’Etre

 

Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien :  Stage clown et lenteur