Vous êtes à la page : Newsletter > Du neuf, du neuf ... et du bon
Du neuf, du neuf ... et du bon  Newsletter Du neuf, du neuf ... et du bon L Observatoire des Arts de l’Etre

Un après-midi d’hiver comme tous les autres, et pourtant …

 

« Et pourtant quelque chose est changé dans la vie, 
Nous n'aurons plus jamais notre âme de ce soir... ». Anna de Noailles

 

Oui, tout semble parfois immuable et il suffit d’une rencontre, d’une écoute, d’un partage, d’un signe qui nous dit « viens, c’est par là » pour que tout change. Moi qui croyais que mon installation à La Baule était actée pour de longues années, voilà qu’une rencontre « tsunamique » suffise à me transporter sur d’autres cieux et plus précisément à me rapatrier sur cette belle ville de Nantes et plus précisément encore dans ce merveilleux Espace Floréal. Ce lieu qui nous ouvrira les portes dès le mois d’août pour le stage « je me fous la paix » est un endroit ressource, dédié au bien-être, au travail sur soi, à la santé, à la connaissance de soi, à la vie. La salle y est petite certes mais elle est propice à un accompagnement plus personnel, plus en profondeur, plus vrai. Et vous savez à quel point je tiens à la singularité de chacun, à sa présence au monde, au joyau unique qu’il représente. Pour cette raison même je me dois d’être au plus près de sa présence, de cette vibration unique et singulière afin qu’ensemble nous extrayons sa substantifique moelle, son incroyable mélodie. Bien-sûr que le chemin est sinueux et semé d’embûches et de pièges (ceux de l’égo, des emportements, des certitudes, des fuites, des combats, des jeux de cache-cache et d’oubli …) mais comme il en vaut la peine ! Et j’irai même plus loin : Vive nos errances, nos coups de colère, nos éparpillements, nos agitations car elles témoignent aussi de notre vie intérieure riche et passionnée. Ah la passion ... !

 

J’espère de tout cœur que nous aurons l’occasion de nous rencontrer ou de nous retrouver. Je m’adresse particulièrement à toi qui m’écrivais encore il y a peu « quand remettras-tu des stages à Nantes ? ». Tiens, Barbara chante à mes oreilles « dis, quand reviendras-tu ? » et je lui réponds en souriant « maintenant, maintenant ».

 

Dès cet été je vous accueillerai donc pour un stage qui est cher à mon cœur tant il nous révèle dans notre complexité, dans nos tourbillons intérieurs, dans notre vulnérabilité. Et comme il serait doux enfin, d’être un peu plus gentil avec soi et de se foutre la paix une fois pour toute ! Dire oui, tout accueillir, tout ! Et c’est bien là la force du clown : Il dit oui, Oui, OUI ! Apprendre à s’aimer, à s’unifier, à avoir de la tendresse pour nos failles et nos fragilités. Apprendre à s’aligner, à être congruent, à être imparfait, à sourire de ses failles, à trébucher (...)

 

Ô ! Comme je tremble de te voir trembler ! Car c’est de nous tous dont tu parles à travers tes larmes et tes sourires, c’est de nous tous dont tu parles lorsque ton clown sur scène ose les battements de ton cœur. C’est de nous tous dont il parle bien au-delà de nous…

Je parlerais des heures de tout c’qui nous attend, je parlerais ma joie de te sentir vivant, je parlerais mes larmes de te voir fragile et là au creux du cœur ta trace indélébile… Mais je m’égare je m’égare … je reprends ici le cours de notre histoire et te dis à bientôt à l’espace Floréal, n’oublie pas et prenons rdv …

 

« Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent, 
La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit, 
Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit, 
Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent... » Anna De Noailles

 

 

Nos stages : c'est ici !