J'arrête de me juger !

Quel juge, quel bourreau sommes-nous envers nous-même ! Il est temps que ça cesse tu ne trouves pas ? Oui c’est à toi que je m’adresse, oui toi, toi qui me lis. N’est-il pas vrai qu’une voix incessante ou presque te murmure à longueur de journée ? Que tu n’es pas assez bon, pas assez grand, pas assez petit, trop ci, ou trop ça, que tu n’as pas le droit à l’erreur, que tu dois être parfait, et patati et patata… STOP !!!!

Nous allons à travers ce stage déjouer les rouages de ce tribunal qui juge sans écouter, sans tendresse et sans amour. Nous ne voulons plus du tribunal du désamour, nous allons donc plaider (et gagner !) pour notre cause. A travers des outils simples, concrets et ô combien efficaces, nous allons pas à pas élaborer un plan pour désacraliser notre juge et y instaurer de nouvelles lois comme celles du discernement, de l’écoute et de la vision stéréo, des 4 accords toltèques et … mais je ne vous dis pas tout ; la défense doit garder sa botte secrète !

« Et le clown dans tout ça » me direz-vous ? Ô lui vous le savez, il se joue des règles alors vous pensez-bien ce qu’il peut penser et faire de notre juge !

Une nouvelle dynastie est « nez » : Celle de la tendresse, de la joie non … de l’explosion de joie ! Et des paisières* au grand cœur.

(* paisière :  Néologisme à l’opposé de guerrières  ; nous oeuvrons pour la paix).


Maîtresse de cérémonie du Conservatoire des Arts de l'Etre

"Et qu'attends-tu pour le devenir Celui que tu attends ?" Christiane Singer

Prérequis : Avoir suivi "l'Effleurement de l'Etre" et être dans une démarche de développement personnel. Etre curieuse, ouverte, généreuse de cœur, ivre de partage, ô combien vulnérable, poétesse dans le sens "amoureuse", vibrante de vie et d'espérance, courageuse dans le sens authentique et sincère, sensible sans aucun doute ! Et profondément humaine ..

Combien ?
 150€ les deux jours de clown et d'accompagnement (facilité de paiement nous contacter)

Où ? A venir

Quand 
A venir 

Horaires ?
De 9h à 18h

Prérequis : Etre dans une démarche de développement personnel. Etre curieuse, ouverte, généreuse de cœur, ivre de partage, ô combien vulnérable, poètesse dans le sens "amoureuse", vibrante de vie et d'espérance, courageuse dans le sens authentique et sincère, sensible sans aucun doute ! Et profondément humaine ..

Pour plus de renseignements , rendez-vous à la rubrique contact

Nota Bene : Les inscriptions ne sont définitives qu'à réception du dossier. L'ordre chronologique faisant foi, les premiers dossiers reçus seront prioritaires

Témoignages :

Ce stage a été un temps pour me regarder juger, me juger, juger les autres, sans cesse, dans mon intimité, dans ma tête, dans la culpabilité de ce jugement que je crois être seule à porter …

Alors je vais compter, comptabiliser tout au long de la journée, des petits bâtons chaque fois que je me vois porter un jugement …

Et il y en a beaucoup des petits bâtons, pour chacun … alors je confronte, je vois que je ne suis pas toute seule … premier réconfort !

Et je vais apprendre à Discerner … oui a faire un pas de côté … a regarder les faits et à  différencier « la partie » du « tout »

Et voilà, le tableau est dressé pour deux jours de travail, de jeux, de rire, d’émotion, d’impro, de partage et de profondeur.

Oui de profondeur car Mâ officie avec toute sa grandeur d’Ame pour m’encourager à ne pas fermer les yeux, a accepter ce que je suis aujourd’hui pour mieux agir sur ma transformation.

Et elle me donne des « petits outils à cajoler » :

Des exercices a répéter, la « méditation de l’Arbre » à traverser pour me relier à la Terre et au Ciel, des rituels à mettre en place dans mon quotidien pour prendre soin de mon enfant intérieur, des moments de rencontre intime avec moi-même …

Mais je ne te dis pas tout car Mâ est Magicienne et chaque temps passé avec elle est chargé de surprises alléchantes  qui donnent juste l’envie d’y revenir … et je ne vous gâcherais  pas ce plaisir …

« J’arrête de me Juger » aura été pour moi  un moment de réconciliation, de pardon et de douceur pour mon enfant intérieur. J’ai donné de l’air, du bon air marin, à mon Etre.

Toute ma gratitude va à Mâ et à mes compagnes de voyage en qui j’ai découvert la beauté de l’engagement … et J’Aime ça !!! (Marianne)